lien up
lien accueil

Bilans de campagne

lien accueil

En cours

requête en cours


RNM
home > Bilans de campagne derniers bilans Fruits Légumes > Fleurs Viandes Archives

Bilans de campagne fleurs

Dernier bilan de campagneHistorique
les 4 pages gerbera

Le gerbera en 2015-2016

Auteur : RNM - Centres de Hyères - Nice - Rungis

Les importations pèsent sur la production française

Au cours de la campagne 2015-2016, la production de gerbera poursuit son repli, faisant craindre que la surface critique de la culture n’ait été atteinte dans le Sud-Est de la France. Le problème de fond est celui de sa rentabilité. A l’instar de la production de rose, les gerberas standards et miniatures subissent des coûts énergétiques et phytosanitaires élevés, alors même que la concurrence commerciale néerlandaise est très présente et tire les prix vers le bas. Si la baisse de production s’est traduite par une hausse des cours des gerberas standards, ce n’est pas le cas des miniatures.

les 4 pages muguet_detail

Le muguet au stade détail en 2018

Auteurs : RNM - Centres de Nantes et Bordeaux

Résultats de l'enquête spécifique effectuée en semaine 17 du 23 au 27 avril 2018

Depuis 2004, le Réseau des Nouvelles des Marchés réalise des enquêtes sur le muguet au stade détail dans un panel de 150 GMS et de 30 magasins HD représentatifs de la grande distribution française. En 2018*, ces relevés spécifiques ont eu lieu en semaine 17, du 23 au 27 avril. Toutes les références de muguet en pots 3 griffes, sans fleur d’accompagnement, ont été observées : au total 94 relevés ont été effectués en magasins (76 en GMS et 18 en HD).

les 4 pages rose

La Rose en 2015-2016

Auteur : RNM - Centres de Hyères - Nice - Rungis

Une production en perte de vitesse, mais des cours qui s’améliorent sur les segments de qualité

Depuis plusieurs campagnes, des coûts de production hivernaux élevés, la nécessité d’investissements de modernisation conséquents, des conditions météorologiques fréquemment défavorables, ont incité de nombreux rosiéristes du Sud-Est de la France à se réorienter. Aujourd’hui, la production de rose du Sud-Est se recentre sur une production de qualité, valorisant la technicité des professionnels, et répondant à une demande recherchant un approvisionnement de proximité ou différencié par un cahier des charges (longueur de tige, tenue en vase, boutons floraux...). La campagne 2015-2016 est marquée par une amélioration des cours sur les segments de qualité, tandis que les volumes commercialisés, comme les entreprises, continuent de diminuer sur les marchés de production nationaux.