lien up
lien accueil

Réseau des Nouvelles des Marchés

Les prix par marché

lien accueil

En cours

requête en cours


RNM

MIN de Châteaurenard carreau : fruits et légumes (cours Marché de producteurs)

Définition - Méthodologie
Réalisation DRAAF Provence-Alpes-Côte d'Azur - SRISE - Centre RNM AVIGNON

lien Dernier marché lien Historique 12 mois


Présentation du marché

Le marché d'intérêt national (MIN) de Châteaurenard a été créé en 1963. Il est situé dans le département des Bouches-du-Rhône au cœur d'une grande région de production de fruits et légumes de Provence.

C’est le premier marché de production de France. Les prix qui y sont pratiqués constituent souvent une référence.

Fonctionnement du marché

Le marché de Châteaurenard est un carreau, c’est à dire un espace clos dont l’accès est régi par un droit d’entrée. Ce carreau de près de 4 hectares met en présence vendeurs et acheteurs au cours de transactions en gré à gré.

La structure du marché offre des services logistiques (bâtiments, quais, frigos), assure le respect du règlement intérieur et du bon déroulement des transactions. Ces dernières sont organisées par plages horaires et espaces dédiés précis, qui sont généralement triés par espèces sous forme de travées. L’horaire est annoncé, le marché signale l’ouverture officielle des transactions, moment à partir duquel l’acheteur peut pénétrer dans la travée, et négocier avec les producteurs quantités et prix.

Acheteurs et vendeurs

Les vendeurs sont uniquement des producteurs.

Les acheteurs sont plus diversifiés, expéditeurs (interface entre production et centrale d’achat ou grossistes), grossistes, demi grossistes, forains, chaîne de magasins spécialisés en fruits et légumes. Ces opérateurs s’inscrivent donc dans des typologies hétérogènes et de circuits plus ou moins long avec des achats plus ou moins importants.

Les produits présents

Compte tenu de l’origine locale de la production, l’offre est très variable avec la saison.

L’enquête RNM

Le RNM mobilise entre deux et trois agents sur 52 semaines et tous les jours ouvrables pour relever les prix négociés au moment des transactions et établir une cotation.

Ces enquêteurs sont là dès l’ouverture du marché, ils questionnent acheteurs et vendeurs sur les prix, les quantités et jugent de la qualité du produit.

Ils font correspondre ces données à un libellé qui précise : l’espèce, la variété, le conditionnement le type d’emballage, la catégorie ou autre mention sur la qualité du produit.

Ces informations sont saisies et diffusées le plus rapidement possible, par information directe sur le marché ou pour les abonnés par télématique et le site WEB. Pour établir une cotation sur un libellé, l’enquêteur doit disposer de trois sources minimum en début de saison et plusieurs dizaines d'informations en pleine saison.